Mise à jour du 13/11/2013

Pendant ces trois derniers mois, à chaque réunion à laquelle j’ai participé, j’ai essayé de faire connaître les buts de la Solidarité. Lors de l’assemblée générale de Lorraine j’ai pu rencontrer le Colonel commandant la base de Nancy. Peu de temps auparavant, j’étais en contact avec notre camarade, victime l’année dernière d’un grave accident de vélo, qui m’avait dit tout le bien de cet officier et de l’assistante sociale de la base. Aussi ai-je tenu à les remercier devant toute l’assemblée, lui et sa collaboratrice.

Grâce aux subventions que notre camarade a pu obtenir de la part des services concernés, il a pu modifier sa résidence pour l’accessibilité et les déplacements intérieurs, la salle de bain, les WC… Je lui ai demandé s’il envisageait dans l’immédiat d’autres modifications et s’il avait un besoin d’argent pour finir ses arrangements. Lors de l’assemblée générale, c’est un de ses camarades qui m’a fait part d’une de ses demandes. Il aurait besoin d’aménager son véhicule pour pouvoir se déplacer plus aisément. J’ai répondu qu’une aide restait envisageable.

Depuis, ils m’ont écrit par e-mail, mais j’attends les devis des transformations. Aussi, qu’ils sachent que je leur répondrai dès que j’aurai reçu ces renseignement indispensables.

J’ai enfin eu des nouvelles de notre camarade de Cognac, frappé par trois AVC, et qui est toujours à l’hôpital de Saintes en rééducation. C’est quelqu’un de la région qui le connaît qui nous a fait part de son cas début mai. Nous avions été mis au courant mi-janvier par un Arpète qui réside aux Philippines (si) ! J’ai demandé au Secrétaire général de lui rendre visite et de lui demander quels étaient ses besoins. Il lui a été répondu que c’était sa femme qui était chargée de cette question.

J’ai eu l’assistante sociale de la base qui m’a dit que celle-ci n’avait aucun besoin dans l’immédiat.

Le secrétaire lui a fait un courriel, lui expliquant brièvement que nous étions à son écoute pour tout soutien de notre part. Pour l’instant, aucune réponse. J’ai téléphoné personnellement au président de la section qui a vainement tenté d’avoir un contact avec cette dame. Mais là aussi, sans résultats. Il m’a dit qu’il essaierai de voir le camarade qui nous a informés de ce cas pour qu’il puisse parler de vive voix avec elle. Nous sommes toujours dans l’attente.

Je demande donc à tous nos adhérents, en activité ou en retraite, de faire savoir à leurs compagnes tout ce qu’il est possible de solliciter, aussi bien après d’Unéo, des assurances tel que le GMPA, ou de notre association en cas de besoin notamment si vous êtes dans l’impossibilité de vous occuper personnellement de la correspondance avec ses services.

N’ayez pas peur d’aborder se sujet. Faites-le sans attendre !

Jacques RENARD [P30]

Rôle : Président de la commission

eMail : jacques.renard@arpete.com