Mardi 29 septembre 2015, une cinquantaine de personnes ont rejoint  l’Office de Tourisme de Saint-Nazaire. Venus du grand Ouest mais aussi  pour certains de Saintonge, d’Aunis et de Vendée, levés aux aurores, tous ont pu se retrouver en Pays breton.

 

Visite Chantier NavalAvec deux guides dédiés au groupe, ils ont visité le matin certains ateliers des chantiers navals STX Europe et l’après-midi de l’usine Airbus.

Les chantiers navals STX Europe : Casques sur la tête, nous avons découvert  notamment l’atelier très bruyant  de soudure des éléments constituants des coques de navire et bénéficié des explications techniques de notre guide pour répondre à nos questions.

Après plusieurs crises graves  d’absence de commandes, ce sont les demandes de construction d’immenses paquebots  qui permettent essentiellement la reprise d’une intense activité.

Harmony of the seas-1L’ Harmony of the Seas : Impressionnant et majestueux, ce paquebot de 362 m de long est  le plus grand navire de croisière du monde. Commandé par la compagnie américaine Royal Carribean, c’est le premier de 4 unités semblables. Ces commandes garantissent aux chantiers du travail jusqu’en 2020. La mise à l’eau de ce navire a eu lieu le 19 juin 2015 et la livraison est prévue en 2016.

Nous avons profité de la pause déjeuner sous la houlette de notre Secrétaire Général Bernard Le Bourdonnec pour célébrer une championne internationale, jugez plutôt :

Bernard LE BOURNONNDEC

Bernard LE BOURDONNEC (P10)

Comme vous le savez, quand une Bretonne se présente au concours de Miss France, et qu’elle en revient avec la couronne, toute la presse en parle. Et si la Miss est sélectionnée pour participer au concours de Miss Monde, c’est le délire……

Par contre, quand une sportive Bretonne, dans un sport qui demande de l’engagement, de l’entraînement, de la concentration, de la précision, j’ai nommé le lancer de Haches et de Couteaux, est sélectionnée en 2015 pour participer à Grenoble au Championnat de France et qu’elle en revient avec le titre de Championne de France, on n’en entend pas parler….

Le Tessier

Marie-Claire et Daniel LE TESSIER

Et quand cette Championne de France est sélectionnée pour les Championnats du Monde au Royaume Uni et qu’elle en revient avec le titre de Vice-championne du Monde, seul un entrefilet dans la presse locale relate cet exploit.

Cette Championne, Marie-Claire, au regard de ces résultats, n’a pas une longue pratique de ce sport puisqu’elle a commencé quand son genou a donné des signes de faiblesse et qu’elle n’a pu continuer ses autres activités sportives. Mais elle était apparemment douée et a rapidement progressé pour arriver à ce niveau de performance. 

Peut-être que c’est la cueillette des choux-fleurs dans les champs qui lui a donné cette dextérité pour tenir le manche du couteau. Mais elle savait viser, puisque quelques années avant, elle avait visé le cœur de Daniel et l’avait atteint, transformant un mécano de l’Armée de l’Air en un cultivateur-éleveur.

Je ne sais pas si je dois ajouter qu’en plus de ses entraînements, Marie-Claire trouve le temps de se défouler en chantant du Gospel au sein de son groupe choral “La Presqu’île à Tue Tête”.

Craignant peut-être de rentrer dans le périmètre de sécurité, si Marie-Claire avait eu en main ses accessoires de sport,  le Secrétaire d’État est absent et c’est le Secrétaire de l’A.E.T.A., par délégation, qui a l’honneur de remettre à Marie-Claire déjà  Officier du Mérite Agricole, cette médaille bien méritée et de lui transmettre les affectueuses félicitations de l’A.E.T.A.

L’après-midi, nous avons visité l’usine Airbus. Un service de sécurité drastique au sein des 2 sites ne nous a pas permis de prendre toutes les photos que nous aurions souhaité.

Le site de Saint-Nazaire (environ 2 300 salariés) est spécialisé dans « l’intégration des fuselages ». Nous avons pu visiter différents ateliers. Ils assurent l’assemblage de tous les Airbus, avant et centraux (A300-600, A330, A340 et A380), ainsi que l’équipement et les essais des fuselages toujours avant et centraux.

Les technologies utilisées par le site nazairien s’appuient sur les composites thermoplastiques, le soudage laser, l’usinage à grande vitesse (3D) et l’assemblage flexible et sans-éclatement.

Le  Béluga : Le « rôle» du Béluga, l’énorme avion-cargo d’Airbus, est de transporter des tronçons d’avion vers les chaînes d’assemblage. Les pointes avant et tronçons centraux des A320, A330 et A350 partent ainsi de Saint-Nazaire pour Hambourg et Toulouse.

Belouga

Le Béluga

Avec 56 m de long, 17 m de haut, 7,71 m de diamètre de fuselage, le volume en soute est de 1 400 m3 en pont principal. Son volume utile permet de transporter jusqu’à deux tronçons d’avion. Son  poids à vide flirte avec les 90 tonnes, son poids en charge avoisine 145 tonnes, sa vitesse de croisière maxi : 700 km/h.  L’équipage est réduit avec: un pilote, un copilote et un mécanicien navigant. Selon Airbus il est le plus volumineux avion au monde. Il a également servi à transporter des satellites et des étages de fusées.

Depuis 1996, 6000 rotations du Béluga ont été recensées à Saint-Nazaire, à raison de 2 ou 3 par jour vers Hambourg et Toulouse. Les cinq Beluga d’Airbus effectuent 60 vols par semaines entre 11 usines du groupe (Séville, Madrid, Broughton…). L’avion peut transporter sans escale 47 tonnes de charge marchande sur 1 660 km.

Le secteur aéronautique compte 16 000 employés et plus de 370 entreprises sous-traitantes réparties sur le Grand Ouest. Au sein de cet ensemble, Nantes / Saint-Nazaire, avec la présence d’Airbus, s’inscrit comme un pôle majeur de l’aéronautique européen

Notre prochain rendez- vous est fixé à CHATEAULIN (29) le mardi 1er décembre. Nous y fêterons la Saint Eloi.

Dominik HERMOUET (P 53)

Président de la section AETA bretagne