Joël JEAN et Dominik HERMOUET

Joël JEAN et Dominik HERMOUET

Pour le  50ème anniversaire de la création de l’A.E.T.A, son conseil d’Administration avait décidé de mettre à l’honneur les plus fidèles de ses adhérents. Il fallait avoir cotisé sans interruption depuis 1966. Ces arpètes ont donc été intronisés « membres perpétuels ». Dorénavant, dispensés de cotisation, le 4 juin dernier à l’École, lors du 50ème anniversaire, il leur a été remis un Vecteur de Notoriété.

Certains d’entre-deux, âgés ou pour des raisons tant médicales que familiales, n’ont pu faire le déplacement à Saintes. Les présidents de sections et leurs équipes ont donc été missionnés pour remettre ces vecteurs « à domicile ».

Ainsi le 12 octobre dernier, une délégation bretonne emmenée par Pierre LHOSTIS (P60) avec, dans sa roue, quelques élus du bureau de l’A.E.T.A. Bretagne, se sont rendus au domicile de Joël JEAN (P39) à Landéda dans le Nord Finistère.

Après-midi agréable sous un soleil automnal autour de Joël et de son épouse, heureux de recevoir tant d’arpètes à la fois. Occasion unique pour se rappeler le bon vieux temps et nous livrer au détour de la conversation quelques anecdotes. Joël est entré à l’école en 1962. Il n’y retournera qu’une seule fois et dans un drôle d’équipage….

A l’époque Joël est affecté à la base de Châteaudun. Avec ses copains ils ont organisé un bal pour les arpètes et leurs familles. Cette soirée est animée par les «Billy-Boys» mais il faut aller les chercher. Ces arpètes-musiciens sont tous en cours jusqu’au samedi midi… Qu’à cela ne tienne aux grands objectifs, les grands moyens : c’est un Nord 262 qui viendra se poser sur la piste de l’école avec Joël à bord. Ainsi, il fera ce matin là, son grand retour à Saintes.

joel-jean-et-madameJoël et son épouse évoqueront également leurs différentes affectations : Madagascar (les jours heureux), Toul, Nancy-Ochey, Châteaudun … pour revenir se poser en terre bretonne, à Landeda, commune côtière du littoral de la Manche de 3600 habitants.

Au cœur de la Côte des Légendes, Landéda forme une presqu’île entre deux abers: l’Aber-Wrac’h  au nord et l’Aber-Benoît où il fait bon vivre à l’abri des embruns. Le correspondant du journal local « Le Télégramme » nous rendra même visite pour célébrer l’événement. Voir le lien ci-dessous

http://www.letelegramme.fr/finistere/landeda/association-joel-jean-recompense-19-10-2016-11260640.php

Dominik HERMOUET (P53) Président A.E.T.A. Bretagne

N.D.L.R: Interrogé à ce sujet, Michel BANLIARD, plus connu sous le sobriquet de « Billy », chef historique des « Billy-Boys » confirme cette pratique. A l’époque, simple adjudant, il lui suffisait de passer un coup de fil à un colonel du C.E.A.A. pour retenir un avion, Michel parle des années 1965/1968.