Une cérémonie présidée par le général d’armée aérienne André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air, a eu lieu sur l’école d’enseignement technique de l’armée de l’air (EETAA) 722 de Saintes, le samedi 4 juin 2016, en l’honneur du 50eme anniversaire de l’association des anciens élèves de l’EETAA 722 (AETA).

_DSC3651

Créée le 12 février 1966 sur proposition du colonel Baudouin, commandant la base aérienne 722, l’AETA s’est fixée pour objectifs : l’entretien des liens de camaraderie créés en école, le développement de l’esprit de solidarité entre les anciens élèves, toutes générations confondues, le soutien aux élèves et à toutes leurs initiatives relatives au devoir de mémoire.

Depuis sa création, elle offre un modèle solidaire qui perpétue les valeurs des arpètes et plus généralement porte les valeurs de l’aviateur.

Plus de 2000 arpètes – jeunes aviateurs en école, en unité ou anciens de l’armée de l’air, ont répondu présent à cet anniversaire qui a débuté par une messe à la chapelle de l’EETAA 722 suivie d’une cérémonie militaire empreinte d’émotion et de solennité sur la place d’armes de l’école.

Le général d’armée aérienne André Lanata et le général de brigade aérienne (2s) Hervé Vourc’h, président de l’AETA, ont tout d’abord procédé à une remise décoration au profit de six arpètes : la médaille militaire à l’adjudant Lionel de l’escadron de transport Poitou 3/61, la croix du combattant au commandant® Jean-Yves et à monsieur Henri, la médaille de la défense nationale échelon or à l’adjudant Hervé et la médaille de reconnaissance de la nation à monsieur Robert et monsieur Jules.

// Les noms de famille des décorés ont été retirés sur directives de l’armée de l’air

Le général Lanata a ensuite procédé à la lecture de l’ordre du jour n°14, clôturée par le défilé de la patrouille de France.

_DSC3738

 

Le lieutenant-colonel François Mansard, commandant de l’EETAA 722 par intérim a ensuite invité les autorités militaires et civiles présentes à visiter la salle traditions de l’école avant d’aller déjeuner où 18 arpètes fidèles ont été mis à l’honneur par le général Hervé Vourc’h.

L’après-midi s’est poursuivi par la visite de stands d’expositions statiques et par des activités aériennes comme des passages d’avions Rafale, la démonstration du puma EH 1/67 et celle de la patrouille « cartouche doré », animées depuis le car podium de l’armée de l’air.

Moment singulier de partage entre les anciens et les plus jeunes, cette journée a rencontré.

// Copyright photo : C. Amboise / Armée de l’air