En ce samedi 1er décembre, accompagnés par les cigognes, nous nous sommes retrouvés pour fêter St Éloi sur la commune de Mazères, aux confins de l’Ariège et de la Haute Garonne, dans le restaurant de la ferme « O délices » sur le domaine des Oiseaux.

Notre Saint Patron, incarné une fois encore par André Suzon (P11) assisté par Alain Daugé (P45), ont accueilli les convives et après quelques mots de bienvenue, les ont dirigé vers la salle de restaurant. Dans la joyeuse cohue des retrouvailles et des embrassades, les invités ont pu suivre sur grand écran les photos des précédentes manifestations avant que l’apéritif et les mises en bouches ne soient servis.

Tout le monde étant assis, notre Bon St Éloi a dispensé sa bonne parole et a béni l’assemblée de sa précieuse crosse.

Ban des aviateurs en l’honneur de St Éloi et chanson vantant sa virilité légendaire!

Ceci étant fait, les agapes pouvaient commencer.

Selon la liste des convives, il manquait encore un Arpète à l’appel. Malgré les messages sur son portable, pas de Georges Rossi (P27) à l’horizon et enfin alors que la queue de lotte était servie, notre retardataire fit son apparition expliquant sa méprise de n’avoir pris l’allée arborée jusqu’au bout. Contrit mais heureux de nous rejoindre, Il eut vite fait de nous rattraper et le repas pouvait se poursuivre sans autre anicroche.

Puis entre dessert et café, nos épouses, ces bonnes fées, ont procédé au tirage au sort de la tombola surprise qu’elles avaient discrètement préparée. Que ferions-nous sans elles?

Après la remise en place du grand écran, l’équipe «événementiel» nous propose le visionnage des reportages suivants :

  • École des Apprentis Mécaniciens de l’Armée de l’air (1958)
  • Un lycée pas comme les autres (1972)
  • La chute d’un symbole, Rosalie (1999)
  • Les arpètes et leur association.

Les commentaires vont bon train ainsi que les réflexions mais nous avons pu sentir une pointe d’émotion lors de la chute de Rosalie, triste événement s’il en fut !

Ban des aviateurs en l’honneur de l’équipe «événementiel» qui nous a concocté cette St Éloi aux petits oignons.

Et pour finir cette belle journée, chacun était invité à la traditionnelle photo de groupe avant de se séparer, repu et satisfait, pour rejoindre ses pénates. Les plus courageux pouvaient aussi faire une balade autour du lac et visiter le musée paysan et le pigeonnier restauré.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine, Venez nombreux !!!

Le secrétaire, Eric Warszawski (P74)