Ce mardi 2 avril, l’AETA représentée par son Président Benoît GARCIA, le Vice-président Bernard DUVIGNEAU et le secrétaire général Grégory PEROTIN avait rendez-vous au ministère des Armées avec le Chef d’État Major de l’Armée de l’Air, le Général Philippe LAVIGNE.

Un entretien très convivial a permis de rappeler au CEMAA les objectifs-buts de notre association et de l’attachement que nos adhérents ont avec l’Armée de l’Air. Ayant fait une métaphore avec le rugby dont notre grand chef est un adepte, Benoît a comparé l’AETA au banc des soigneurs sur les abords du terrain qui sont là en cas de coups durs pour panser les bobos des joueurs afin que le match puisse continuer avec toute l’équipe.

Le Général LAVIGNE nous a confié l’attachement qu’il avait avec notre école et de l’importance de la qualité de l’enseignement qui y était produit. Parlant de l’avenir de l’AA il nous confirma que quelques 3 000 aviateurs (militaires du rang, sous-officiers et officiers) supplémentaires intégreraient les Bases Aériennes dans les 2/3 prochaines années.

Il fut très surpris et ravi que la Flamme Sacrée en provenance de l’Arc de Triomphe puisse être ravivée par l’AETA le 5 octobre sur l’école à l’occasion du 70ème anniversaire et a immédiatement fait noter cette date pour y participer.

Après lui avoir remis un souvenir de notre visite, une coupelle en argent avec l’insigne des Arpètes estampillée en fond, il remarqua que le dessin du nouvel insigne des mécaniciens avait du être inspiré par celui des Arpètes.

Une photo clôtura cette visite.