Le 9 avril 2017 se sont déroulées les commémorations du centenaire de la bataille de Vimy, dans le Pas-de-Calais. Celle-ci est considérée comme un élément fondateur de la naissance de la nation canadienne. Une cérémonie hautement symbolique, à laquelle l’Armée de l’Air participait.
Vingt-quatre élèves de la promotion 149 de l’école d’enseignement technique de l’Armée de l’Air 722 (EETAA) ont assisté à cette cérémonie commémorative au Mémorial national du Canada.  La participation de l’EETAA au centenaire de la bataille de Vimy s’inscrit dans le processus culturel du devoir de mémoire. C’est également l’occasion, pour les enseignants, de mettre l’accent sur un point précis d’histoire. Vimy, avril 1917 : quatre bataillons canadiens, soit environ 80 000 soldats jusque-là incorporés dans l’armée britannique, conduisent l’assaut de la crête de Vimy alors sous contrôle allemand. En l’espace de quatre jours, ils parviennent à la conquérir, au prix de 3 600 morts. Une victoire qui contribue à forger l’identité canadienne. En effet, beaucoup affirment que le pays à la feuille d’érable serait né ici, dans ces collines boueuses du nord de la France, en avril 1917…

Cadets wait for the Last Post to be played at Vimy Memorial Park in France, during commemorations for the 100th anniversary of the Battle of Vimy Ridge. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Sunday April 9, 2017. The ceremony will honour the sacrifices of Canadian forces and their British counterparts at the four-day battle of Vimy Ridge. See PA story ROYAL Vimy. Photo credit should read: Steve Parsons/PA Wire

La cérémonie a eu lieu en présence des plus hautes autorités françaises et canadiennes. Parmi elles, le président français, François Hollande, et son Premier ministre Bernard Cazeneuve ainsi que le Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Étaient également présents le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, et le général Philippe Adam, major-général de l’Armée de l’Air. L’AETA était représentée par Jean-Michel CHOUX membre du conseil d’administration.

Symboliquement,  trois Rafale de l’Armée de l’Air ont survolé le site de Vimy, aux côtés des aéronefs pilotés par des Canadiens. 

Transmis par la Cellule communication et relations publiques de la BA 942.

Crédit photos internet.