Nous apprenons le décès de Georges LEFEBVRE (P02) de la section Midi Pyrénées

Les obsèques auront lieu le mardi 22 août à 10h00 en l’église d’OSSUN (65380) suivies de la crémation à AZEREIX ( Dépt. 65 )

L’AETA sera représentée par le président de la section Midi-Pyrénées Christian GIBELOT, Jean-Luc OLLIVRIN  et Christian BOCACINO.

L’AETA et la section Midi-Pyrénées présentent à son épouse, sa famille et tous ses proches ses  plus sincères condoléances.

Christian GIBELOT

 

Georges, mon cousin, devait faire partie de la P1, mais il est déclaré momentanément inapte pour trois mois le temps que quelques problèmes ophtalmologiques soient réglés.

Il intègre donc la P2 le 3 octobre 1949.

Après ses années d’apprentis, il reste basé à Rochefort jusqu’en février 1960 puis il est muté à la B.A.213 à Bone (Algérie).

En février 1962 il est affecté au GMMT 2/431 à Fribourg (Allemagne). Au départ d’Algérie, sa voiture est détruite par l’explosion d’une bombe à bord du paquebot « Ville-de-Bordeaux » qui est encore à quai à Bone .Cette explosion est suivie d’un incendie et fait quatre morts.

En février 1966, il part pour la BA128 à Metz, puis il rejoint la BA107 – Villacoublay, en mars 1971. Il devient officier cette même année.

Sa dernière affectation est la B.A.101 – Toulouse-Francazal en septembre 1973, il y est notamment chef du GERMAC. Il réside avec sa famille à Muret .

Il quitte l’Armée de l’Air en avril 1981 avec le grade de capitaine puis après quelques années dans le privé prend une retraite bien méritée.

Il est décédé le 17 août 2017 à Ossun où, avec son épouse, il s’était rapproché d’un de ses enfants.

Arpète comme lui, mais dix ans plus tard (P 31) je l’ai connu dans les années 60, nos épouses étant cousines germaines.

Lors de nos nombreuses rencontres familiales nous évoquions nos bons et moins bons moments à Saintes et il me racontait souvent le « confort spartiate » du Camp Sud.

Passionnés d’aviation, nous reparlions d’avions qui font, aujourd’hui, les beaux jours des musées.

Pour l’anecdote, il fut mon « parrain » pour mon entrée dans la célèbre confrérie des « Tastos Mounjetos ».

Il était un adhérent de la première heure et sans doute le doyen de la section « Midi-Pyrénées-Concorde » de l’AETA.

Les arpètes de la section ont une pensée émue pour son épouse Colette et ses enfants.

 

Christian VIGIE (P31)

 

PS : Son épouse Colette et ses enfants Bernard , Frédéric et Laurent remercient le bureau de la section Midi-Pyrénées ainsi que le bureau national de l’AETA pour leur implication .