Extrait du journal Sud-ouest du 6 sept 2017

Ancien arpète, il s’est engagé à 15 ans en 1980 à l’école d’enseignement technique de Saintes avant de devenir un spécialiste des systèmes information et de communication

Précédemment affecté au pôle stratégie de l’état-major des armées à Paris, le colonel Manuel Alvarez succède au général de brigade aérienne Didier Tisseyre comme commandant de la base aérienne 721 de Rochefort. Après deux ans passés  à Rochefort, ce dernier occupera le poste de commandant en second du nouveau commandement de la cyber défense des armées à Paris.

La passation de commandement s’est déroulée mardi en présence du général de corps aérien Rony Lobjoit, directeur des ressources humaines de l’armée de l’air.

Originaire du Roussillon, le colonel Alvarez s’est engagé en septembre 1980, à l’âge de 15 ans, à l’École d’enseignement technique de Saintes. Jeune arpète, il est repéré pour ses résultats qui lui ont permis d’intégrer l’école de l’air de Salon-de-Provence et de devenir officier télémécanicien de l’armée de l’air.

C’est, semble-t-il, la seconde fois qu’un ancien arpète devient commandant de la base-école qui emploie environ 2 000 personnes (militaires et civils) et accueille chaque année plus de 9 000 élèves et stagiaires par an, dont tous les sous-officiers de l’armée de l’air.